Fargesia

- robusta "Campbell"

Nommé Thamnocalamus robustus Campbell

Cette sorte de bambou originaire de la province chinoise de Sichuan fait sans aucun doute partie des Fargesias les plus élégants. Il pousse en touffes serrées, n'a pas de tiges souterraines et n'a donc pas besoin de barrière anti-rhizome.

Ce bambou atteint cependant un diamètre imposant après quelques années. Les petites feuilles vertes, minces et lustrées sont relativement pointues. Au port droit, les chaumes atteignent une épaisseur d' 1 à 2 cm et une hauteur de 3 à 5m. Les pointes sont légèrement retombantes. Les gaines de chaume relativement claires, adhérant longtemps, sont en contraste frappant avec les chaumes verts et le feuillage.

Le Fargesia robusta convient comme haie en bambou épaisse, comme protection contre les regards et le vent, comme sujet isolé élégant, et peut se mettre en pot sans problèmes. Sa résistance à l'hiver se situe entre environ -18°C et -25°C. Ce bambou se plaît particulièrement à un endroit semi-ombragé, protégé du vent.

Sortie des turions très précoce, comme le robusta.

Thamnocalamus robustus (Yi T.-p. 1985) Dem. 1990. H. 5 m ; d. 3 cm ; mt. 30 cm ; col 9-20 cm. Rap. 1982 par Julian Campbell au Jardin botannique de Kew (où il a été cultivé un temps sous le nom d''Arundinaria Fangiana' qui est une autre espèce du même secteur mais à plus haute altitude). Ce clone, non typique, est diffusé depuis peu sous le nom de cultivar 'Campbell'. Gaines caulinaires crème. Croissance précoce (IV).

Notez le "O'ring" au niveau du noeud, sous le promontoire.

Sortie des turions très précoce ( mi-Mars à fin Mars)

Vu chez Jos

 

cadd