- Les genres des bambous.

 

Sasa admirabilis

Sasa asahinae

Sasa bitchuensis

Sasa borealis

Sasa gracillima

Sasa Ikegamii

Sasa kurilensis et kurilensis shimmofurii

Sasa latifolia

Sasa magnifica

Sasa megalophylla densa

Sasa nagimontana

Sasa nipponica

Sasa oshidensis

Sasa palmata 'Nebulosa' ; sa fiche

Sasa quelpaertensis

Sasa quipaertensis (USA)

Sasa sachalinensis

Sasa seikoana

Sasa senanensis

Sasa shimidzana

Sasa tesselata

Sasa tsuboiana

Sasa veitchii

Le genre Sasa:

Sa en japonais signifie mince, le chaume de Sasa est en effet très fin, plus fin qu’un crayon. L'aspect des sasas est totalement différent de l'image classique des bambous. Nous retiendrons que l'apport de ces sasas qui viennent d'Asie est important dans le paysage, justement en complément des bambous "classiques". Ils apportent une autre touche d'exotisme incomparable.

On compte une cinquantaine d’espèces originaires d’Asie, surtout du Japon. Leur habitat naturel s’étend bien plus au nord que des autres bambous.

Les feuilles sont très larges, épaisses. La feuille est ovale,  3 fois plus longue que large (la feuille d’Indocalamus est de 4 à 5 fois plus longue que large). En hiver, les feuilles tesselées se dessèchent parfois sur les bords. Les chaumes ont une section ronde et sont courbés à la base, ils mesurent de 0,5 à 3m de haut pour un diamètre de 1cm maximum. Ils sont pleins. Une seule branche par nœud presque aussi grosse que le chaume.  Les gaines sont relativement persistantes.

Une caractéristique également de ce genre est leur capacité à s'étendre, en particulier à cause de leur rhizome très profond qui passe en dessous d'une barrière anti-rhizome classique. Il faut ici une barrière d'1 mètre de profondeur. Ses rhizomes leptomorphes sont très invasifs. Le Sasa est lent à démarrer mais après quelques années il devient difficile à contrôler, une tranchée profonde remplie d’algues pourrait être efficace pour le limiter.

En conclusion, les Sasa sont très beaux, les feuilles aux coloris rares portées au bout de longues branches, les chaumes fins et souples évoquant la jungle.