Taxons cultivés en Europe, mais non identifiés.


(Les noms entre guil1emets doubles en chevrons sont provisoires et ne doivent pas être confondus avec des noms de cultivars qui sont toujours entre guillemets simples).


Sp. «Cangshan 4». H. 2 m ; mt. presque plein, strié. Rap. 1997 par Robert Linder (CH) récolté vers 3500 m (au-dessus de la limite des arbres). Feuilles petites. Croissance très lente. Souffre souvent du froid en Suisse au bord du lac de Neuchâtel et à Genève (dans la nature, cette plante est protégée par la neige en hiver). Bien que cette plante garde ses feuilles en hiver, el1e semble très proche de y. frigida.

Sp. «CBCH096». Rap. 2004 (F) des environs de Songpan, dans le N.-O. du Sichuan, à 2900 m. Sp. «CBCH265». Rap. 2005 (F) des monts Gongga, dans le centre du Sichuan (45 km au S. de Gangding) à 2600 m.
Sp. «Genf» (Genève). H. 3-5 m ; chaumes rouge foncé au printemps. Rap. fin du XX' siècle par un amateur suisse du parc naturel de Jiuzhaigou (N. Sichuan). Semble une variante de Thamnocalamus nitidus.

[Sp. «KR». Seules sont citées ci-dessous les récoltes KR importées en France ou visibles au jardin botanique de Ness, dépendant de l'Université de Liverpool, GB ; voir Bambou 47, janvier 2006, pp. 8-9].


Sp. «KR 3425». Rap. en Angleterre du Tibet de la val1ée au-dessus de Pe vers le Ooshong La, 3200 m, graines. Cette récolte ressemble beaucoup à y. Macclureana mais se distingue par ses gaines caulinaires très longues ornées d'une ligule triangulaire (et non pas tronquée).
Sp. «grex B» : - KR 5913 - 5914, près de Nyingchi, mais dans le comté voisin de Mainling, 29° 33'N, 94° 31 'E, 2450 m; chaumes atteignant 6 m x 3 cm dans la partie basse de la vallée. Mt. 17 cm (voir clé de détermination n03).

- KR 5917 - 5918, ibid., 29° 34'N, 94° 33'E, 3500 m ; chaumes glauques, jusqu'à 6 m x 2 cm au bord des cours d'eau. Mt. 19 cm ; branches étalées: gaines caulinaires à bord concaves vers l'apex.


Le KR 5913 a été importé en France en 2005 ; il semble assez proche de Yushania Macclureana mais sans lui correspondre exactement du fait de ses entrenreuds plus courts, de ses gaines caulinaires presque glabres et de ses branches nombreuses, notamment. Il semblerait que les KR 5917 et 5918 soient encore un autre taxon.


!:! Sp. «KR 4175» (F. aff. papyrifera). H. 4 m ; mt. strié, pruineux. Rap. 1996 en Angleterre du N. du Yunnan (27° 27' N,99° 55' E, gorges de Zhongdian-he, entre Zhongdian et le Yangtze), vers 3100 m. Remarquable par ses gaines caulinaires cartilagineuses et très pruineuses à l'état frais.


!:! Sp. «KR 5287» et «KR 5288» (semblant être deux espèces distinctes). Rap. 1999 en Angleterre du Tibet oriental (29° 35'N, 94° 57'E, au dessus de Kyikar) vers le Niam La (comté de Mainling) à environ 3500 m et 3400 m respectivement, en sous-bois d'Abies et Picea avec Betula utilis et Larix kongboensis. A première vue,

KR 5288, importé en France en 2005, ressemble à Y. Macclureana mais s'en distingue par ses gaines caulinaires plus courtes, ses entrenreuds courts (16-19 cm) moins pruineux et presque glabres et ses branches plus nombreuses et horizontales (voir clé n° 3). En revanche, KR 5287 a les gaines caulinaires très longues et les branches verticales. Mt. 20 cm.

Sp. ** «KR 6437- 6443» (grex G). H. 4 m ; d. 15 mm ; mt. strié, glauque, 20 cm. Rap. 1999 du Tibet oriental (30° 00' N,93° 57' E, Pasum Tso (Draksum Tso), comté de Gongbo Gyamda), population très isolée vers 3600 m d'altitude en fond de vallée boisée, depuis le bord de la rivière jusqu'au bas des pentes exposées à l'est.
Ce sont les récoltes numérotées KR 6438 et 6439 qui ont été importées en France en 2005. A première vue, KR 6438 ressemble à Y. Macclureana mais en diffère par ses feuilles plus étroites, ses branches beaucoup plus nombreuses et ses chaumes dépassant rarement 1 cm de diamètre.

Sp. «KR 6715-6717». H. 4 m ; d. 1 cm ; mt. strié, glauque, 17 cm. Rap. 1999 en Angleterre sans nom, du S-E du Tibet, 29°45'N, 94°10'E, de la vallée du Gyamda Chu (comté de Nyingchi) vers 3050 m, avec des rhizomes s'enracinant dans l'eau du torrent. Ressemble à KR 6437-6443.


Sp. «KR 6721-6726» et «KR 6900» (grex B p.p.). H. 5 m ; mt. strié. Rap. sans nom, de la vallée de Sirchem La, dans le S.-E. du Tibet, 29°34'N, 94°32'E, vers 3250 m (KR 6721) et 29°33'35"N, 94°33'E à 3680 m (KR 6900). Bambou ayant fleuri peu avant sa récolte et se régénérant par sa souche. Se distingue de Y. Macclureana, dans l'aire duquel il se trouve, par ses cols pouvant atteindre 30 cm et ses gaines foliaires longuement poilues (voir clé de détermination n° 3 ).

Sp. «KR 6745» et «KR 6890». Mt. strié. Rap. 1999 en Angleterre, sans nom, de la vallée du Rong Chu (S.-E. du Tibet), 29°50'N, 94°46'E vers 3300 m. [Sur la carte p. 34, partie nord de CI]

Sp. «KR 6775» et «KR 6795» H. 6 m ; mt. strié; d. 3 cm. Rap. 1999 en Angleterre, sans nom, des environs de Bago (Paku) (ibidem) à 2850 m, 30000'N, 94°42°E.


Sp. «KR 6791». H. 13 m; mt. strié, 17 cm; d. 5 cm. Mêmes indications que pour le précédent mais à plus haute altitude, 3500 m, et à 1 ° plus au N et à l'E. Semble être le plus grand des Thamnocalamus et Yushania (voir clé de détermination n° 3).

Sp. «KR 7698-7701». Rap. 1999 en Angleterre du comté de Yunlong (Yunnan), entre Laomianshan et Caojian, au bord de la rivière (2500-2800 m). Ressemble à sp. «Yunnan 5».


Sp. «Laferrère» (<<Jiuzhaigou 2» du catalogue Kimmei Bamboekwekerij). H.3m. Rap. 1988 (semis naturel) par Marc Laferrère des monts Min (N. du Sichuan). Semble être une variation à port très retombant de Thamnocalamus nitidus s.l..
Même dans un petit jardin, ce bambou mérite d'être isolé pour exprimer toute la beauté de son port.

Sp. «Marché de Dali». Rap. 1997 par A. Grieb (CH) de Dali (Yunnan) où cette plante était vendue sur le marché sous forme de bonzaï. A première vue, ressemble à F. communis.


Sp. «Nanping 97». H.3m. Reçu 1997 par H. Prins et J. van der Palen (NL). Récolté par Ding Xing-cui près de Nanping (comté de Jiuzhaigou, dans le nord du Sichuan) à 2800 m.


Sp. «Pianma». Rap. 2005 en Bretagne du col de Pianma, comté de Lushui (Yunnan).


Sp. «Rifat». Envoyé par feu Claude Rifat alors qu'il vivait en Extrême-Orient. Semble être un petit Yushania.


Sp. «S.A.B.E. 939» (Sino-American Botanical Expedition n° 939). Récolté 1980 par T. Dudley (USA) dans l'ouest du Hupei entre 2700 et 3000 m, près du sommet du Xiao Shennongjia sur le versant N.-E. Semble proche de T. Murielae mais en diffère notamment par ses gaines caulinaires poilues à la base et ornées d'oreillettes et de soies auriculaires, ce qui le rapproche de T. dracocephalus, mais ce dernier n'est pas connu à si haute altitude.


Sp. «Tom» (nom dont se fait appeler le pépiniériste chinois). H.5m. Reçu avril 2004 de la pépinière China Bamboo Centre (Yunnan) par J. van der Palen (NL) et une semaine plus tard en Allemagne. Espèce du Yunnan.

Ampelocalamus sp. «Wenshan». Reçu 1990 par Max Riedelsheimer des environs de la ville de Wenshan (située juste sous le tropique dans le sud-est du Yunnan) où il a été récolté par Ruan Jia-pong (voir page 33). Bambou semi-grimpant peu rustique, gelant souvent près de Genève (mais repoussant à partir des rhizomes). Sortie des turions en août. L'attribution au genre Ampelocalamus reste incertaine. Essayé en Bretagne depuis 2006.

Sp. «Willumeit» (<<Jiuzhaigou 3» à «Jiuzhaighou 11» du catalogue de J. van der Palen). H. variable (2 m pour les numéros 5 à 8 ; 3 m pour les numéros 3 et 4 ; 4 m pour les numéros 2, 10 et Il ; 5 m pour le numéro 9). Les chaumes de certains clones sont très colorés (presque noirs pour le numéro 4, rouges pour le numéro 8, pourpre foncé pour le numéro 9). Rap. vers 1989 par Uli Willumeit (D) du Parc naturel de Jiuzhaigou (N. Sichuan). Semblent être des variations de Thamnocalamus nitidus s.l.


Sp. «Yunnan 3a». Reçu 1995 par J. van der Palen sous le nom de F. albocerea. Estimé différent, il fut réidentifié comme y. yulongshanensis et diffusé sous ce nom avant d'être reconsidéré comme étant F. albocerea dont il constituerait un clone non typique, à feuilles deux fois plus courtes (4 cm), si ce n'est pas une autre espèce. Toutefois, certains «Yunnan 3a» diffusés avant 1997 pourraient être encore un autre taxon. . .

Sp. «Yunnan 5». Reçu 1995 par J. van der Palen sous le nom mal attribué de Fargesia <<.frigida» (voir aussi sp. «KR 7698-7701»). En culture, il a tendance à fuir l'ombre et paraît un peu grimpant. Semble être un Yushania proche de y. polytricha mais avec des feuilles plus petites, glabres et tessellées.
Ce taxon produit des branches arquées vers le bas et, à ]a base, des rameaux so]itaires presque aussi gros que ]a chaume.

Sp. «Yunnan 5» Sp. «Yl». (appellation du China Bamboo Centre, accompagnée sur son site internet en 2005 d'une description coïncidant mot pour mot, dans A Compendium of Chinese bamboo (1994), à Fargesia yuan jiang en sis qui est originaire du sud (tropical) du Yunnan). Reçu avril 2004 par J. van der Palen (NL) et une semaine plus tard en Allemagne mais il y avait deux clones distincts dans le lot de van der Palen ainsi nommé et aucun ne correspond à F. yuan jiang en si s, ni même à F. fractiflexa, autre dénomination donnée plus tard. A première vue, l'une des plantes ressemble à y. frigida mais ses feuilles sont persistantes.