Observations: OBSERVATION 10

- 10 : 2012: sale temps pour les bambous, peut-être, pour les acariens, pour sûr.

Les acariens ne sont pas bien méchants, mais ils laissent des traces sur les feuilles, ce qui est inesthétique. Ils sont donc indésirables. Mais comment les éliminer.

 

On peut penser à la grosse artillerie, des anti-acariens, ou une approche biologique: acheter des prédateurs d'acariens, ou pluvériser de l'eau sous les feuilles chaque jour. C'est soit polluant, cher ou lourd.

D'autres s'en sortent avec un boutade, en disant Acarien faire!

Il en résulte un constat: l'acarien n'aime pas l'humidité, et l'année 2012 a étét très humide jusque fin Juillet, en tout cas dans le Nord de la France. Août a été plus sec, mais l'acarien survivant n'a pas eu le temps de faire autant de dégat que d'habitude! Effectivement, on constate fin 2012 qu'ils sont présents, mais à un niveau acceptable.

 

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il peut s'installer naturellement d'autres acariens, prédateurs des premiers. Nous proposons donc une autre méthode de combat, pas chère, mais sans garantie: croisons les doigts !